Tutoriel : une pochette de voyage pour bijoux

J’ai beaucoup de bijoux et quand je me déplace, j’aime bien avoir du choix et j’en emmène donc pas mal. J’utilise habituellement des petites trousses, le problème c’est qu’une fois arrivée, je passe des heures à démêler les colliers des boucles d’oreilles… Donc je suis partie sur l’idée d’un rangement bijoux qui me permettrait d’éviter cela. J’appelle cela une pochette mais le résultat tient plus du carnet en fait !

Le matériel

un morceau de carton de 15×25 cm / une feuille de tissus adhésive / 3 feuilles de feutrine / du fil / des rubans / un bouton / un élastique

1/ Avec un coupe-papier ou autre instrument pointu mais non tranchant marquez les plis de la tranche de votre carnet au milieu du carton et sur un 1cm de large.

DSCN2320

2/ Coller votre tissu adhésif sur l’envers de votre carton et coupez bien les coins avant de rabattre les cotés sur environ 1 cm.

DSCN2322

3/ Découpez les feuilles de feutrine à la dimension de votre carton, moins 1 cm soit 14×24 cm.

DSCN2323

4/ Pour plus de fantaisie, vous pouvez si vous le souhaitez découper le bord de vos feuilles de feutrine au ciseau cranteur.

DSCN2325

5/ Les coudre ensemble puis encollez la feuille de feutrine du dessous (pour moi la noire) au carton, elle fera office de 2e et 3e de couverture.

DSCN2324

6/ Coudre un bouton sur la première de couverture et passer un élastique sur la quatrième de couverture pour pouvoir fermer votre carnet.

DSCN2328

Mon carnet a 4 « pages » de rangement. Sur la première j’ai placé des rubans qui me permettent d’accrocher divers bijoux (bracelets et boucles d’oreilles façon dormeuses principalement).

DSCN2330

Les deux pages suivantes sont percées d’une multitude de petits trous pour y loger les boucles d’oreilles sous le format puces d’oreilles ou avec des crochets à l’américaine.

DSCN2331

Et la dernière page offre à nouveau des rubans pour accrocher accessoires à cheveux et autres bijoux avec un ruban à nouer selon les besoins !

DSCN2334

Et tant qu’on est dans le rangement bijou une petite présentation de celui que j’ai réalisé pour l’anniversaire d’Emilie avec une simple boîte en carton, quelques crochets, du fil et du papier Fifi Mandirac :

DSCN2317

Chaque compartiment est prévu pour accueillir un type de bijoux en particulier : en haut à droite, les bagues; en dessous les boucles d’oreilles; en haut à gauche, les bracelets et pour finir les colliers !

Publicités

Tutoriel: un mini cadre porte-épingles

Que ce soit pour la couture ou mes bijoux, j’ai souvent besoin d’une aiguille mais je m’énerve toujours à les chercher au fond de ma boîte à couture d’une main, l’autre tenant le travail en cours. Bref la galère quoi! Alors en retombant sur un mini cadre miroir shoppé il y a longtemps dans les décos de Noël de Casa, je me suis dit que ça pourrait être bien pratique comme porte-épingles.

DSCN7481Niveau matos vous aurez besoin d’un mini cadre donc, d’un joli rectangle de tissu, de la bourre (on en trouve à Hema) et de ciseaux.

DSCN74821/ Placez le tissu dans le cadre et insérez la bourre.

DSCN74832/ Ensuite et selon votre support , découpez le tissu à ras du cadre et replacez le fond ou comme moi, les bords de mon cadre étant assez fins, repliez le tissu sur lui-même et replacez le fond de cadre.

DSCN7486Et voilà un joli porte-épingles à suspendre au dessus du bureau, bien plus pratique !

Un peu d’organisation !

Faut avouer que depuis quelque temps c’était le bordel dans l’atelier ! Les préparatifs du PACS avaient laissé des traces, la pluie de cadeaux pour le concours Top créatrice de Marie-Claire Idées et tous mes projets en cours n’ont rien arrangé ! Du coup le mauvais temps m’a permis de me lancer dans un grand rangement !

On commence par la chambre et mon coin bijoux. Le cadre porte boucles d’oreilles est vite devenu trop petit (une à deux paires de boucles d’oreilles viennent grossir les rangs chaque semaine !), je me suis donc rabattue sur un vieux panneau en liège que j’ai recouvert d’un papier cadeau Hema très printanier. De la dentelle et du ruban punaisés au dos du panneau me permettent d’organiser mes précieuses. Les bordures du panneau sont recouvertes de masking tape et deux crochets et deux pinces linges (au motif assorti au papier cadeau) permettent d’accrocher sautoirs, bracelets et photo d’inspiration !

DSCN7955

Dans l’atelier un peu de rangement et de réorganisation et désormais je n’ai plus aucune excuse pour ne pas travailler !

DSCN7966Mon atelier est fait de bric et de broc mais j’aime bien ce mélange d’éléments disparates à première vue mais qui finalement ne s’acoquinent pas si mal !

DSCN7967Un joli sac recouvert d’un napperon en papier me sert de bac à feuilles de brouillon et mon ancien porte boucles d’oreilles s’est recyclé en cadre à  souvenirs !

Un joli meuble à clés chiné il y a bien longtemps s’est transformé en présentoir à bijoux :

DSCN7942DSCN7941

Vous en voulez encore ? Je vous propose maintenant de réaliser très simplement un porte-bijoux à moindre coût et à votre goût comme celui que j’ai fait à mon amie Cha à l’occasion de son anniversaire.

DSCN7868Munissez-vous d’une toile sur chassis bois, de masking tape et de plusieurs crochets. Percez la toile avec un compas d’autant de trous que vous souhaitez y suspendre de boucles d’oreilles. Agrémentez avec du masking tape et des crochets sur les cotés afin d’y suspendre aussi colliers et bracelets.

Une pièce en plus (ou presque): le cas du dressing

Alors que de nos jours on casse volontiers toute cloison inutile, Mr Poulet et moi avons décidé d’en rajouter une dans notre chambre ! La chambre que nous nous sommes attribuée est vaste (presque 13m2), nous avons donc décidé de séparer la partie « dressing » de la partie couchage par une cloison homemade en bois qui nous fera aussi office de tête de lit.

C’est donc avec le frère de la volaille que je me rends samedi dernier à Leroy Merluche, rayon planchers et tasseaux. Une fois le style choisi et la rectitude des pièces inspectées (hautement recommandé à Leroy Merluche quand on voit la torsion de certains tasseaux!), Mr Poulet et son frère ont mis moins d’une journée pour bâtir cette cloison-tête de lit, complètement amovible si besoin futur, puisqu’elle tient sur verins ! L’idée d’utiliser du plancher est très économique (il nous en a fallu 5m2, à 10 € le m2), cette cloison de 180 cm de long sur 250 cm de hauteur nous est revenu à moins de 150€, ce qui est nettement en-dessous des prix des cloisons sur verins toutes faites que l’on peut trouver à Leroy Merluche ou Costaramo.

Et je me suis aussitôt empressée de la personnaliser avec des photos encadrées de masking-tape, une guirlande de grues en origami dans des dégradés de rose et mon mobile nuage.

DSCN6636

La cloison-tête de lit coté lit…

DSCN6643

… et coté dressing !